Russian (CIS)French (Fr)English (United Kingdom)
...

Si moi j'ai le plus beau compliment à faire à un chanteur, c'est ça: il a sa signature. Tu l'entends chanter, t'as pas besoin de connaître la chanson, c'est Daniel Lavoie.

Bruno Pelletier

Musique

Enregistrement/Entrée
Maintenant sur le site
Нет
Accueil L'oeuvre Comedies musicales

2005 L`Opera Nelligan: Nelligan âgé

Compositeur: Andre Gagnon
Librettiste: Michel Tremblay

Orchestre symphonique de Montreal (dir. Jacques Lacombe)
Acteurs:

Daniel Lavoie - Émile vieux
Dominique Côté - Émile jeune
Kathleen Fortin - Émilie Hudon, mère d'Émile
Pierre Flynn - David Nelligan, père d'Émile
Richard Séguin - le père Seers, protecteur et ami d'Émile
Sylvie Tremblay - Françoise, protectrice et amie d'Émile
Daniel Bélanger - Charles Gill, ami d'Émile
Esther Gonthier- pianiste

Nelligan version symphonique, opéra de Michel Tremblay et André Gagnon

L’opéra romantique Nelligan a été créé le 24 février 1990, pour marquer le 50e anniversaire de la disparition du poète Émile Nelligan. La nouvelle version dure 90 minutes. Nelligan a été présenté les 18 et 19 février à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dans le cadre du festival Montréal en lumière.

En février 2005, Espace musique diffusait la nouvelle production de Nelligan réalisée avec l'Orchestre symphonique de Montréal. Cet événement marquait les 15 ans de la création de cette ouvre musicale d'André Gagnon et de Michel Tremblay. Espace musique en a profité pour immortaliser ce grand moment sur disque... L'album Nelligan - pour les orchestrations de Gilles Ouellet - est d'ailleurs en nomination au Gala de l'ADISQ 2006 dans la catégorie Arrangeur de l'année.   

La version symphonique
Ce drame musical est basé sur le destin brisé d'un être d'une sensibilité extrême et d'un talent exceptionnel. L'enregistrement à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts donne un souffle épique à l'ouvre imaginée par Gagnon et Tremblay. Les mélodies d'André Gagnon y sont superbement mises en valeur. Les orchestrations, confiées à Gilles Ouellet, sous la direction de Jacques Lacombe, premier chef invité de l'Orchestre symphonique de Montréal, proposent une version poignante et somptueuse qui a touché les deux auteurs et le public. 

Une tragédie poétique
L'existence du jeune poète Nelligan au tournant du siècle passé, son ouvre empreinte d'un élan vital, mais vite freiné, continue plus que jamais d'exercer une fascination sur le public québécois. Ce disque d'une sonorité exemplaire permet.

L’opéra Nelligan renaît

http://www.radio-canada.ca/radio2/quoideneuf/15293.shtml