Russian (CIS)French (Fr)English (United Kingdom)
...

If I would like to make the best compliment to the singer, it would be: he has his own style.
You hear him singing, and you do not even to know the song - it's Daniel Lavoie.

Bruno Pelletier

Our player

Registration/Enter
Now Online
Нет
Home Mass Media Interviews

Article - 22 novembre 2007

"Je n'ai aucune envie de participer à ce nouveau sport national du "bitchage": rabaisser les autres pour mieux se sentir minable."
Daniel Lavoie rentre tout juste de Paris où il a présenté son nouvel album Docteur Tendresse durant six soirs au public français. Maintenant, c'est à notre tour de subir l'opération charme du médecin sans frontières. Depuis le 21 et jusqu'au 23 novembre prochain, les patients ont rendez-vous à la clinique de l'Espace Dell'Arte pour une cure intensive de tendresse.
Voir: Quelles sont vos obsessions du moment?
Daniel Lavoie: "La vie, la mort, la musique, la poésie, la cuisine, la souffrance, la bêtise, vieillir, la vie, la mort, la beauté, le plaisir."
Qu'est-ce qui vous distingue des autres?
"Où je dors, où je me lève, où je marche, ce que je dis, ce que je vois... personne, mais personne ne le voit ni ne le dit d'où je le vois et d'où je le dis."
Jugez-vous votre sort enviable?
"Je n'aime pas ce mot, enviable, mais je me considère chanceux."
Nommez trois artistes que vous n'aimez pas!
"Je n'ai aucune envie de participer à ce nouveau sport national du "bitchage": rabaisser les autres pour mieux se sentir minable."
O.K. d'abord... Nommez trois artistes que vous aimez!
"Charles Bukowski, Maurice Duruflé et Miles Davis..."
Qu'êtes-vous incapable de vous refuser?
"Une tarte à la rhubarbe tiède!"
Que dirait votre épitaphe?
"Oubliez-moi!"
Qu'est-ce qui vous fait encore peur?
"Je n'ai peur de rien."
Qu'est-ce qui vous met en colère?
"Ça dépend des jours. Presque tout certains jours, et d'autres, à peu près rien."
Où étiez-vous il y a dix ans?
"Je ne sais pas vraiment, je me cherchais, et si vous connaissez quelqu'un qui m'a trouvé, n'hésitez pas à me le dire!"
Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire?
"Bof, j'suis pas vraiment cadeaux, mais un recueil de Bukowski me ferait plaisir."
Même pour un million, je ne...?
"... coucherais pas avec Hillary Clinton!"
Qu'aimeriez-vous oser faire?
"Alors là, j'ose faire à peu près tout ce que j'ai envie de faire. Je ne dis pas que je le réussis pour autant, par contre!"
Que pensez-vous des journalistes?
"Je pense que les journalistes qui osent, qui vont, qui font en sorte que les choses soient sues, que les bêtises soient exposées, que les cons soient dénoncés, font un travail essentiel et courageux. Je parle évidemment du grand monde de la vie et de la mort et de la lutte pour la survie, et non de nos petits problèmes existentiels d'amuseurs publics. Si vous voulez savoir ce que je pense des critiques, il faudra me le redemander une autre fois."